Santé: Quels bénéfices tirer de l’unité nationale actuelle?

La philosophie des Lumières fut marquée avant tout par un désir de liberté. «Liberté, j’écris ton nom», répétait Eluard dans son célèbre poème de 1945. Les millions de personnes qui ont participé le 11 janvier 2015 à la marche républicaine ont tenu à réaffirmer la primauté de la liberté sur toutes les autres valeurs dans notre société. La liberté, sous réserve qu’elle soit la même pour tous, est au-dessus de toutes les autres valeurs, car les autres en dépendent. La spécificité du modèle de santé français est profondément liée au rapport de notre pays à la liberté.

Notre modèle de santé est un miroir de la société française

Continuer la lecture de Santé: Quels bénéfices tirer de l’unité nationale actuelle?

Le NHS ne peut pas survivre sans instaurer un paiement direct par les patients!

THE GUARDIAN

Article original

http://www.theguardian.com/commentisfree/2015/jan/06/nhs-cant-survive-without-payment-frontline-treatments

Traduction

Le 6 janvier 2015

Par Simon Jenkins (écrivain et journaliste de renom pour le Guardian et la BBC)

LE NHS NE PEUT SURVIVRE SANS INSTAURER UN PAIEMENT DES SOINS EN DIRECT PAR LES PATIENTS

Rationner l’offre de soins par le paiement peut offenser les traditions, mais rationner par le chaos est cruel

Les politiques sont devenus fous. Le NHS doit être sauvé avec 2 milliards de livres des banques (conservateurs), avec 2,5 milliards de livres à partir des taxes sur les cigarettes (travaillistes), avec 1,5 milliard de livres de taxes locales (travaillistes), avec le même 1,5 milliard de livres pour les infirmières écossaises (travaillistes écossais) ou avec 8 milliards de livres avec les recettes de la croissance (libéraux démocrates). Ou le NHS peut toujours être sauvé par des gains d’efficience (tous les politiques, cette dernière décennie).

Continuer la lecture de Le NHS ne peut pas survivre sans instaurer un paiement direct par les patients!

Frédéric Bizard au Journal de TF1 du 4 janvier 2015 sur la loi Touraine

20 heures de TFI du 4 janvier 2015

Ce projet permet une reprise en main totale par l’Etat et son administration de la gouvernance de l’ensemble du système de santé, y compris de la médecine de ville et des médecins libéraux.

Elle donne l’apparence de rendre la santé gratuite pour tous.

Il n’y a pas plus de miracle en économie de la santé que dans les autres secteurs de l’économie.

Ces évolutions auront inévitablement des contreparties à moyen terme. Il est important que les Français connaissent ces contreparties.

 

Contrats responsables: le décret de la démutualisation du financement des soins privés!

Le gouvernement a publié le 18 novembre dernier un décret sur les contrats responsables de l’assurance complémentaire santé dans une indifférence générale du microcosme politique qui en dit long sur les préoccupations réelles de nos politiques.

Un décret qui réduit le remboursement de contrats privés subventionnés par de l’argent public

Continuer la lecture de Contrats responsables: le décret de la démutualisation du financement des soins privés!

En finir avec les idées reçues sur vieillissement et dépenses de santé!

Faire du vieillissement de la population une source majeure de la hausse des dépenses de santé est une idée solidement ancrée dans les esprits de tous. Puisque les dépenses de santé augmentent avec l’âge, la hausse du nombre de gens âgés devrait mettre sous tension notre système de santé en accélérant la hausse des dépenses. Pourtant le Japon, avec la population la plus âgée de l’OCDE a des dépenses de santé parmi les plus faibles de l’OCDE et inversement pour les Etats-Unis!

Continuer la lecture de En finir avec les idées reçues sur vieillissement et dépenses de santé!

Un budget social 2015 sous haute tension!

«Nous menons une action résolu pour réduire le déficit de la sécurité sociale » : cette phrase répétée en boucle par Marisol Touraine lors de la présentation du budget social 2015 résume à elle seule l’ambition du Gouvernement. Le choix des restrictions budgétaires devient le seul enjeu, le seul sujet de débat de la politique sociale. L’objectif comptable fixé pour 2015, réduire le déficit de la sécurité sociale de 2,3 milliards pour le porter à 13,1 milliards d’euros, est d’ailleurs bien faiblard. Analysons la branche maladie qui concentre les principales mesures comptables.

Continuer la lecture de Un budget social 2015 sous haute tension!

Pourquoi et comment réinventer notre sécurité sociale pour la sauver?

La sécurité sociale aura 70 ans en 2015! Si on l’évalue sur ses résultats comptables, elle semble condamnée dans un environnement marqué par la réduction des déficits publics. Si on en juge par les discours des politiques et leurs rituelles révérences à l’institution, elle devrait rester durablement un pilier de notre pacte républicain. En fait, c’est le pouvoir politique lui-même qui l’enterre comme le démontre très bien la situation de l’Assurance Maladie.

Déficits récurrents et retrait des soins courants ont marqué ces dernières années l’Assurance Maladie

Continuer la lecture de Pourquoi et comment réinventer notre sécurité sociale pour la sauver?

Le déclin hospitalier français!

« Supprimer l’hôpital » : ce mot d’ordre date de la révolution française. La Convention, par la voie des Montagnards a réclamé lors des débats parlementaires l’élimination des hôpitaux tant ils étaient insalubres et mal administrés. Deux siècles plus tard, alors que notre médecine est toujours pensée autour et à partir de l’hôpital, le déclin hospitalier plonge l’ensemble de notre système de santé dans la crise.

Continuer la lecture de Le déclin hospitalier français!