Engageons la refondation de notre système de santé et de notre protection sociale pour les adapter aux nouveaux enjeux de notre siècle tout en rencorçant la liberté des citoyens et l’équité des systèmes.

Dernière tribune

Quand la crise Covid renforce certaines rentes !

La crise Covid a déjà eu un impact massif sur l’assurance maladie avec un surplus de dépenses évalué à 9Mrds€ et un déficit prévisionnel de 31Mrds€ en 2020, du jamais vu dans l’histoire de la sécurité sociale.

Actualités

Quand la crise Covid renforce certaines rentes !

La crise Covid a déjà eu un impact massif sur l’assurance maladie avec un surplus de dépenses évalué à 9Mrds€ et un déficit prévisionnel de 31Mrds€ en 2020, du jamais vu dans l’histoire de la sécurité sociale. En même temps, les deuxièmes financeurs assurantiels en santé, les organismes complémentaires d’assurance maladie, dits OCAM (mutuelles, assureurs à but lucratif et institut de prévoyance), ont vu leurs dépenses baisser officiellement de 2,2Mrds€ sans baisse de revenus, soit un gain net. Une telle discordance d’impact sur les deux financeurs aurait mérité réflexion et action sur l’architecture du financement de la santé en France, dont la crise Covid n’a fait que révéler les failles pour les assurés et la situation de rente pour les assureurs privés.

Plan de relance : La santé au cœur de la nouvelle économie !

Le gouvernement présente son plan de relance de l’économie française visant à « préparer la France de 2030 », selon les mots du Président de la République. Plus qu’un inventaire à la Prévert de mesures et moyens destinés à tous, nous devrions donc disposer de choix stratégiques structurants pour relever les défis de la prochaine décennie. Ces choix sont en réalité dictés par un nouvel ordre économique que la France ne changera pas mais dont elle peut tirer davantage profit qu’elle ne l’a fait à ce jour pour l’ensemble de sa population. Le secteur de la santé, aussi bien pour son industrie que pour ses services de santé, illustre bien nos difficultés à tirer profit de ce nouvel ordre économique (et social).  

Ségur de l’hôpital : un nouveau chemin, vraiment ?

Pour la dernière partie du quinquennat, le président de la République a souhaité la mise en œuvre d’un « nouveau chemin » dans son allocution du 14 Juin. Manifestement, le message n’a pas été entendu avenue de Ségur. Les accords de Ségur signés le 13 Juillet empruntent un vieux chemin d’hospitalo-centrisme de plus de 70 ans (ordonnances de 1958), qui est une impasse. Ils sont un mauvais signal d’absence de prise en compte des leçons de la crise sanitaire d’une part et marquent un manque d’ambition réformatrice pour faire de la Santé un des secteurs stratégiques de la France de demain d’autre part.

Inscription newsletter

Liens utiles

⚕️🏥🩺👩‍⚕️🧑‍⚕️Quel est l'impact du Covid 19 sur les comptes de la sécurité sociale? Le déficit devient abyssal...
#JT20H #France2 @infofrance2 @franceinfo

#SecuriteSociale #deficit #Budget2021 #Sante
cc @fredericbizard @calixirparis

Nous n'avons plus de temps à perdre en politicaillerie. J’appartiens maintenant au collectif @edsassnat qui veut porter à l’Assemblée des avancées concrètes en matière d'#écologie, de #démocratie et de #solidarité. Retrouvez mon passage sur @franceinfo👇
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/attaque-a-l-arme-blanche-a-paris-covid-5g-neonicotinoides-le-8h30-franceinfo-de-cedric-villani_4104323.html

Le podcast SMS des @ashredaction
est en ligne. Avec @SMassieu
@AntoninAmado @fredericbizard et un petit message pour @BrigBourguignon https://www.ash.tm.fr/racine/societe/le-podcast-sms-4-616990.php

#Covid19

"EN POLITIQUE, LE CHOIX EST RAREMENT ENTRE LE BIEN ET LE MAL, MAIS ENTRE LE PIRE ET LE MOINDRE MAL"

Machiavel

Rendre obligatoire le #Congédepaternité est 1 confusion entre les droits et les obligations. L'Etat supprime la liberté de ne pas exercer un droit ds ce cas!
Exemple: La liberté d'opinion est 1 droit d'expression mais n'est pas 1 obligation d'ouvrir sa gueule sur tous les sujets!

Load More...