Engageons la refondation de notre système de santé et de notre protection sociale pour les adapter aux nouveaux enjeux de notre siècle tout en rencorçant la liberté des citoyens et l’équité des systèmes.

Dernière tribune

SANTÉ PUBLIQUE : LA FRANCE MÉRITE BEAUCOUP MIEUX !

« Depuis des années, les implants médicaux, c’est l’angoisse des Ministres de la santé ». Quand la Ministre Agnès Buzyn s’exprime sur l’enquête des « implant files » le 26 novembre dernier, elle résume l’état de la santé publique en France mais aussi l’étonnant sentiment de résignation des dirigeants politiques français dans ce secteur.

Dernière vidéo

Grenelle de la refondation du système de santé français

L’Institut Santé, organisme de recherche dédié à la refondation de notre système de santé, a présenté le 6 novembre 2018 dans le grand amphithéâtre de la Faculté de médecine de Paris Descartes, en présence de plus de deux cent personnes, son programme de refondation.

Actualités

Appel de personnalités pour refonder notre système de santé – Institut Santé

Sur l’initiative de l’institut Santé*, 61 personnalités de la société civile et du monde médical appellent à sortir notre système de santé de la crise   Ce dimanche 6 janvier 2019, soixante et une personnalités du monde médical et de la société civile ont lancé dans le journal Le Parisien Aujourd’hui en France DIMANCHE un appel pour sortir notre système de santé de la crise. Cet appel fait suite à la conception d’un programme de refondation proposé fin 2018 par l’Institut Santé*- un organisme de recherche apolitique, indépendant et citoyen – dédié à la refondation de notre système de santé. D’abord, cet appel des 61 vise à sensibiliser l’opinion publique en général et les pouvoirs publics en particulier de l’urgence d’un changement de cap de notre politique de santé pour s’adapter au nouvel environnement démographique, épidémiologique et technologique du XXIème siècle. Si les Pouvoirs Publics se sont activés ces dernières années à réformer notre système de santé, ils sont toujours restés sur le modèle organisationnel et financier mis en place dans les années 50.

Santé Publique : La France mérite beaucoup mieux !

« Depuis des années, les implants médicaux, c’est l’angoisse des Ministres de la santé ». Quand la Ministre Agnès Buzyn s’exprime sur l’enquête des « implant files » le 26 novembre dernier, elle résume l’état de la santé publique en France mais aussi l’étonnant sentiment de résignation des dirigeants politiques français dans ce secteur. Ex-champion du monde du soin individuel, la France n’a jamais construit une véritable politique de santé publique, i.e. une politique qui se préoccupe de la santé des bien-portants et qui a une approche populationnelle et pas seulement individuelle. On en paie aujourd’hui le prix fort par des résultats sanitaires moyens et une maitrise de la dépense à l’encontre de la qualité des prestations de santé.  Les évolutions démographiques et épidémiologiques rendent intenables cette spécificité française parmi les pays développés.

Reste à charge zéro en santé: le conte de fée n’aura pas lieu !

Face à la sensibilité du sujet, comme le démontre le retrait de la vidéo le soir même de l’émission de BFM Story du 23 novembre 2018 à laquelle je participais avec le député Aurélien Taché (1), cet article sera volontairement publié exclusivement sur ce blog. Si la vidéo a été retirée du site de BFM, elle a été retrouvée sur Dailymotion (2). Dans une tribune parue dans le Monde en juin dernier (3), j’expliquais pourquoi la politique du reste à charge zéro (RAC0) du gouvernement était contre-productive pour l’accès aux soins et in fine très favorable aux opérateurs d’assurance privés (OAP).

@gerardfiloche @kevin81_roy Il faut réformer le système en concentrant la sécurité sociale sur l’essentiel avec de meilleurs tarifs et garder des mutuelles pour l’accessoire (transports, cures thermales, etc...) remboursant au premier euro comme ce que propose @fredericbizard

Chers @ordre_medecins @bouetpatrick @JacquesLucas Est-ce que ce type de pratique (6€ la question, 2€ la mn...pour un conseil médical) est compatible avec Article 19 (article R.4127-19 du code de la santé publique) "La médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce".Merci

#Granddébat C'est vrai que le salariat derrière une plateforme de conseil payée par une mutuelle, ça doit fait rêver les jeunes médecins. En voilà une qui propose, après avoir exigé l'abandon de tout contrôle de vos données, des services à la carte, à la pièce dirons nous...

Après 40 ans d'exercice libéral (qu'il a donc trouvé plus intéressant q le salariat),ce médecin dit à #Macron que l'avenir est au salariat dans des Maisons de santé. NON MONSIEUR LE SEUL COMBAT EST rendre de nouveau attractif l'exercice libéral#Granddébat https://t.co/8ofENTJuLw

"La santé gratuite pour tous", avec l'explosion des primes des mutuelles, est une rupture au principe d'égalité dans d'accès à une santé de qualité. C'est une mesure politicienne démagogique qui crée des assurés de 3ème classe! @RTLFrance (à partir 1h35mn) https://t.co/rfl0oJz4Ql

Load More...