Engageons la refondation de notre système de santé et de notre protection sociale pour les adapter aux nouveaux enjeux de notre siècle tout en rencorçant la liberté des citoyens et l’équité des systèmes.

Dernière tribune

Santé : le mirage du paiement à la performance !

« On ne sait pas ce qu’on paye… l’ensemble du système se moque complètement de la qualité », vient de déclarer un haut-fonctionnaire de la task force Financement du Ministère de la santé. Cela résume bienla doxa ambiante pour justifier la mise en place du paiement à la performance d’ici à 2022 pour les professionnels et les établissements de santé.

Dernière vidéo

Actualités

Santé : le mirage du paiement à la performance !

« On ne sait pas ce qu’on paye… l’ensemble du système se moque complètement de la qualité », vient de déclarer un haut-fonctionnaire de la task force Financement du Ministère de la santé (1). Cela résume bienla doxa ambiante pour justifier la mise en place du paiement à la performance d’ici à 2022 pour les professionnels et les établissements de santé. Ainsi, après une médecine qui ne se serait souciée que de la quantité d’actes jusqu’à maintenant, on passerait à une médecine tournée vers la qualité.  Malgré ce bel emballage, la rémunération à la performance en santé est une illusion, qui a des effets nuisibles connus et qui passe à côté de la vraie réforme nécessaire des modes de paiement et du financement.

Grand âge: agir pour le bien-vieillir ou subir la dépendance !

Le vieillissement des populations est un des grands bouleversements sociétaux du XXIème siècle, qui impose d’adapter nombre de politiques publiques et notre modèle social en conséquence. Réduire le débat au seul financement de dépenses sociales supplémentaires serait passer à côté des opportunités et des défis à relever. Comme pour notre système de santé, le diagnostic réel de la situation de notre système médico-social est largement ignoré ce qui nous fait entretenir par des expédients, pour la plupart financiers, l’inadéquation du système actuel. Le rapport Libault remis à la Ministre le 28 mars dernier, inventaire de 175 revendications de l’ensemble des parties prenantes, ne propose ni vision ni stratégie au pouvoir politique. Convaincre sur les enjeux, le diagnostic et le besoin d’une réforme systémique

Reste à charge zéro : la mesure électoraliste favorable au candidat mais à effet boomerang pour le Président

Voir l’Interview de Frédéric Bizard dans JIM de mars 2019 sur lé réforme du reste à charge zéro ici Dans la continuité du quinquennat précédent et après une promesse emblématique du candidat Macron, le gouvernement met en place dès 2019 un financement à reste à charge zéro (RAC Zéro) en optique, en dentaire et en audioprothèse. Avec ce système, la France se dirige subrepticement vers le modèle anglais gratuit étatique et fonctionnarisé, sans libre choix sauf pour les plus aisés. On va observer un double effet au cours du temps du reste à charge zéro. Un effet d’aubaine pour les assureurs qui vont fortement augmenter les coûts des contrats

Inscription newsletter

Liens utiles

@fredericbizard Les pharmaciens ont payé pour savoir que le paiement à la performance est un leurre Pour avoir trop substitué en 2017 ils ont fait faire trop d'économies et dépasser le budget de 20 millions les pharmaciens voit donc la ROSP générique passer de 140 millions en 2017 à 75 en 2019

Santé: le mirage du paiement à la performance - Comme disait Péguy. "le triomphe des démagogies est passager, mais les ruines sont éternelles" ! https://t.co/zBXdwEyyrg

#Les Echos Le mirage du #paiementàlaperformance. L'#actemédical n’est pas une marchandise échangée contre une contrepartie financière, mais un service. Ce qui marche dans le commerce, la prime au vendeur ne fonctionne pas en #santé.
https://t.co/IIc5rHo99C

Présent avec @MarianneCinot5 à l'Institut Santé pour l'@ISNARIMG afin de débattre de la refondation de notre système de santé et de la place à donner aux soins de ville dans son organisation.
Cc @fredericbizard @CNGE_France @ANEMF @ReAGJIR @ISNItwit

Load More...