Engageons la refondation de notre système de santé et de notre protection sociale pour les adapter aux nouveaux enjeux de notre siècle tout en rencorçant la liberté des citoyens et l’équité des systèmes.

 

VOIR ICI LA CONFERENCE POLITIQUE DE L’INSTITUT SANTE DU 10/11/2020

Dernière tribune

Le reconfinement, dr Knock et la Providence !

Le Dr Parpalaid, qui se moquait du Dr Knock au début du chef-d’œuvre de Jules Romain, est admiratif. Knock a réussi à prendre le contrôle de tout le canton, ceux qui ne sont pas au lit travaillent pour lui.

Actualités

Le reconfinement, dr Knock et la Providence !

Le Dr Parpalaid, qui se moquait du Dr Knock au début du chef-d’œuvre de Jules Romain, est admiratif. Knock a réussi à prendre le contrôle de tout le canton, ceux qui ne sont pas au lit travaillent pour lui. L’Etat français a d’abord mis au lit 20 millions de citoyens dès 21 heures pour les protéger de tout risque nocturne, avant de décider de reconfiner tout le monde. Que d’ingratitude envers un Etat si protecteur ! Est-ce que ce coup de force va réduire durablement les contaminations de Covid en France ? Probablement pas, mais l’objectif est court-termiste (et indispensable à atteindre), éviter la saturation des services de réanimation. Pour vaincre l’épidémie, comme en mai 1940 lorsque l’Etat demandait aux citoyens d’allumer des cierges pour repousser les Allemands, l’Etat en 2020 semble s’en remettre à dieu.  Et si le couvre-feu ne fonctionne pas ? Que dieu nous protège.

Quand la crise Covid renforce certaines rentes !

La crise Covid a déjà eu un impact massif sur l’assurance maladie avec un surplus de dépenses évalué à 9Mrds€ et un déficit prévisionnel de 31Mrds€ en 2020, du jamais vu dans l’histoire de la sécurité sociale. En même temps, les deuxièmes financeurs assurantiels en santé, les organismes complémentaires d’assurance maladie, dits OCAM (mutuelles, assureurs à but lucratif et institut de prévoyance), ont vu leurs dépenses baisser officiellement de 2,2Mrds€ sans baisse de revenus, soit un gain net. Une telle discordance d’impact sur les deux financeurs aurait mérité réflexion et action sur l’architecture du financement de la santé en France, dont la crise Covid n’a fait que révéler les failles pour les assurés et la situation de rente pour les assureurs privés.

Plan de relance : La santé au cœur de la nouvelle économie !

Le gouvernement présente son plan de relance de l’économie française visant à « préparer la France de 2030 », selon les mots du Président de la République. Plus qu’un inventaire à la Prévert de mesures et moyens destinés à tous, nous devrions donc disposer de choix stratégiques structurants pour relever les défis de la prochaine décennie. Ces choix sont en réalité dictés par un nouvel ordre économique que la France ne changera pas mais dont elle peut tirer davantage profit qu’elle ne l’a fait à ce jour pour l’ensemble de sa population. Le secteur de la santé, aussi bien pour son industrie que pour ses services de santé, illustre bien nos difficultés à tirer profit de ce nouvel ordre économique (et social).  

Inscription newsletter

Liens utiles

Pour éviter les difficultés rencontrées avec masques, test, applis... il faut confier la gestion de la campagne de vaccination du #Covid19 aux professionnels de santé via les #URPS.
Ma proposition sur @LCI (6ème mn)
@Elysee @Matignon @MinistereSante

https://www.fredericbizard.com/le-vaccin-dans-1-mois-est-ce-faisable-raisonnable-lci-midi-25-11-2020/

Je découvre grâce à @EmmanuelMacron que l’attestation permet de stopper le virus. La science, c’est fou! On se demande comment les autres pays ont fait.

La deuxième vague est aussi passée sur les comptes de la #sécu. Le déficit s'est aggravé de 4,7Mrds€ à 49Mrds en 2020 et de 7,8Mrds€ à 35,7 Mrds€ en 2021. Sachant que la dette sociale se remboursera à 100%, ce sera autant de ressources en moins pour protéger demain! #Covid19

Load More...