Anticipons le passage d’une médecine curative à une médecine prédictive de Frédéric Bizard et Luc Montagnier

Paru dans Le Monde du 14 mars 2012

La santé en France s’engage vers une situation de crise, les solutions existent mais doivent faire l’objet d’un grand débat national et le sujet est potentiellement un plus électoral pour le candidat qui en mesurera les enjeux.

Lire la suite

Disponible aussi sur le site du Professeur Montagnier

Des droits associés à des devoirs pour conserver un système de santé juste et solidaire

Le droit à la santé est un droit stipulé dans les textes fondateurs de notre République, notamment le préambule de la constitution de 1946 : « la Nation garantie à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux travailleurs, la protection de la santé… »,dans la Constitution de 1958 et dans la Charte de l’environnement de 2004, « chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et  respectueux de sa santé ». C’est un rôle essentiel de l’Etat d’assurer non seulement la protection de la santé de ses citoyens mais une recherche du plus haut niveau de santé possible pour sa population. Il est aussi parfaitement reconnu dans le droit international.

Pour qu’un droit ait toute sa force, il doit être associé à des devoirs. Droits et devoirs forment les deux faces d’une même politique sociale. Sans devoirs associés, les droits deviennent arbitraires. Il faut bien reconnaître que la santé échappe à ce constat, ou le droit à la santé n’a pas été associé à une série de devoirs.  Si chaque individu  dispose du droit d’accès à des soins de la meilleure qualité possible, il a le devoir de tout mettre en œuvre pour ne pas altérer sa santé et celle des autres. Une personne qui ne prend pas soin de sa santé peut devenir injustement une charge pour la société, pour sa famille et pour les autres, du fait de sa négligence personnelle.

Continue la lecture

Préface du Professeur Luc Montagnier

La Santé est l’un des biens les plus précieux de chacun d’entre nous. C’est même un droit accordé à tout citoyen, mais un droit qui risque de s’évanouir car de graves dangers menacent tout notre système de Sécurité Sociale gagné en 1945.

                C’est le mérite du livre de Frédéric Bizard, en premier lieu, de faire un constat sur ce qu’il considère comme la fin d’un cycle de protection sociale, en face de la crise économique et de l’immobilisme des acteurs politiques et de la communauté médicale.

Continue la lecture

Pourquoi ce livre: « Une ordonnance pour la France »?

Le premier message de ce livre est de tirer la sonnette d’alarme sur l’état d’affaiblissement de notre système de santé, avec toutes les conséquences que cela entraînent notamment en termes d’inégalités sociales. Ces inégalités sont plus ou moins acceptées socialement car elles concernent essentiellement  les soins courants. Elles vont devenir rapidement insupportables socialement dès qu’elles vont concerner les soins majeurs, ie la prise en charge des maladies graves, ce qui est inéluctable sans refondation de notre système de santé.

Le deuxième message du livre est de démontrer que refondation de notre système de santé est possible, sous réserve de volonté et habileté politique. Le livre donne les pistes à suivre et les facteurs clés de succès pour y parvenir.