Faut-il plus de médecins en France ?

Le Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a annoncé en décembre dernier le relèvement du numérus clausus de 7 700 à 8 000 concernant les étudiants admis en deuxième année de médecine en été 2012. Ce chiffre de 8000 se décompose en 7500 (au lieu de 7400) étudiants issus de la première année commune aux études de santé (PACES) et en 500 (au lieu de 300)  étudiants venus d’autres filières (ingénieurs grandes écoles) et pouvant démarrer les études de médecine en deuxième année. A l’occasion  de la réunion du syndicat des médecins libéraux réunis à Toulouse, le ministre a déclaré « je vais augmenter à nouveau le numerus clausus pour qu’il n’y ait pas de pénurie de médecins dans dix ans ». Est-ce bien sérieux ? Qui peut croire que cette action va régler le problème de désertification médicale de certains territoires et de certaines spécialités médicales ?

Continue la lecture

Professeur Emile Papiernik

De la disparition d’un grand homme et des leçons de son oeuvre

Le Professeur Emile Papiernik nous a quitté le 7 août 2009. Sa disparition correspond à la perte pour notre pays d’un personnage hors norme qui laisse une œuvre exceptionnelle qui doit marquer l’avenir de notre médecine. Rencontré pour la première fois fin 2000 pour lui proposer de diriger le Comité scientifique de Kiria, ce qu’il a fait assidument jusqu’au bout, j’ai eu la chance de cotoyer pendant toutes ces années ce médecin de génie qui est devenu un ami.

Continue la lecture